Accueil |Présentation |Visite virtuelle| Peintures |Mobilier | Statuaire| Contact

Le jubé :

Dans une église, le jubé est une tribune et une clôture (Une clôture désigne tout obstacle naturel ou fait de la main de l’homme (barrière) de pierres ou de bois séparant le chœur liturgique de la nef. Il tient son nom des premiers mots de la formule latine « jube, domine, benedicere » (« daigne, Seigneur, me bénir ») qu’employait le lecteur avant les leçons de Matines.

Le jubé se compose de trois éléments : la tribune (le jubé proprement dit), la clôture (dite « chancel ») et le groupe sculpté de la crucifixion. De la tribune on lisait l’Évangile et on prêchait. On y installait aussi les chœurs, d’où le nom de chantereau sous lequel certains textes anciens la décrivent.

La clôture/chancel a pour fonction d’isoler le chœur (réservé aux clercs et aux seigneurs pré éminenciers) des fidèles qui, du fait de sa présence voient peu ou pas du tout le maître-autel.

La crucifixion surmonte la tribune dont elle est l’ornement principal, tourné vers les fidèles. Les grands christs en croix qu’on observe dans beaucoup d’églises plaqués aux murs nord ou sud de la nef ont souvent été récupérés lors du démontage du jubé. C’est le cas de notre Christ du 15e en bois très détaillé lui aussi.

Commune de Heugon | conception : lapilazuli création site internet association